L’ATELIER

Le film l’Atelier se passe à la Ciotat. Un groupe de jeunes en errance suit un « atelier d’écriture ». C’est Marina Foïs qui l’anime. Elle est écrivain. Confrontation entre des jeunes de toutes origines. Malentendus entre un jeune qui prône la violence et semble adhérer à des thèses d’extrême droite et l’animatrice…en fait il souffre d’ennui comme tous ses collègues de l’Atelier. L’ennui d’être enfermé dans une vie qui lui semble sans futur, où il connait tout de la ville et de son environnement,….je me suis laissée prendre par l’ambiance malgré une certaine longueur ou plutôt...

Lire plus

LA MOBILITE ELECTRIQUE : LA FAUSSE BONNE IDEE

L’engouement pour la mobilité toute électrique, laisse songeur. Seul le patron de PSA, M. Carlos Tavares, a clairement exprimé ses doutes. Dommage que ses arguments n’aient pas été repris pour permettre une réflexion plus complète sur  le sujet de la mobilité de demain. Cela serait être l’occasion d’ouvrir des voies intéressantes, et de responsabiliser tous les acteurs sociaux économiques. La solution d’avenir en matière de transport et de mobilité est plurielle et basée sur une connaissance complète du cycle « amont-aval » pour réduire dans la durée, les émissions de carbone et de gaz à effet de serre. C’est aussi une...

Lire plus

UND ……COMME UNDERGROUND ?

Au théâtre Dejazet, j’ai vu une pièce inouïe jouée par Natalie Dessay. Monologue d’une heure et demi, pendant lequel le décor fait principalement de pains de glaces suspendus qui tombent les uns après les autres sur la scène, créent une ambiance et une lumière glaçantes autour de l’actrice. C’est une réelle prouesse de dérouler ce monologue sans interruption, avec des longueurs. Des sons ponctuent la présence pou pas d’un amant attendu…je ne suis pas sûre de pouvoir dire que ce fut un bon moment.Les amateurs chevronnés de théâtre apprécieront. Personnellement j’aime beaucoup entendre la voix de Natalie Dessay, mais dans un autre registre ….  ...

Lire plus

LE SENS DE LA FËTE : SUPER BACRI !

Les inconditionnels de Bacri (dont je suis) vont se régaler. Une super équipe autour de Bacri ou Max qui organise des mariages clés en main. De quoi rire sans réserve et sortir du cinéma avec les yeux qui sourient. C’est vrai qu’il y a une belle brochette d’hommes (Bacri, Lellouche, Rouve, Macaigne ….)…pas spécialement à leur avantage. Quelques femmes aussi. Peu importe ce qui se dit ici et là, j’ai ri et bien ri. C’est un peu la fête dans la salle de cinéma. Bonne humeur et...

Lire plus

WIND RIVER….ENQUETE EN TERRITOIRE INDIEN

Une enquête en territoire indien où une femme du FBI est amenée à faire confiance à des approches bien différents de celles qu’elle utilise dans ses enquêtes habituellement. Violence, froid, isolement de groupes de femmes et d’hommes en pays hostile. Les motos neiges roulent à plus de 140 pour éviter les crevasses….c’est tout un univers, où les sentiments ne s’expriment pas. Toujours la brutalité des envahisseurs, les gardiens de la société d’exploitation de pétrole installée  sur ce territoire. Ces nouveaux mercenaires qui parfois font briller les yeux des femmes qui vivent là, et parfois les violent. Pudeur et nostalgie des traditions...

Lire plus

FAINEANTS ….AU BOULOT !

Décidément nous avons changer d’ère. Un homme politique, un président de la République qui parle sans langue de bois….est-ce la fin du « politiquement correct » ? Je l’espère surtout si cette expression se traduit  par la mise en oeuvre de mesures qui stoppent les dérives d’un système qui au fil des années, aboutit notamment à un paradoxe : travailler rapporte moins que d’être au chômage. Nous avons une foule d’exemples chacun dans notre environnement. Laxisme collectif sous couvert de « protection sociale ».  Un pays dans lequel plus personne ne travaille, est un pays voué à une disparition inéluctable. Et ce qui...

Lire plus

L’ART DE LA JOIE

Ce livre peut faire peur par son volume…quelques 800 pages en format de poche.  Je l’ai découvert grâce à une libraire « le colophon » à Grignan (Drôme provençale) qui m’a dit « vous aller vivre avec ce livre, vous laisser emporter dans cette histoire de vie ». Elle avait raison. Une saga qui commence en 1900, avec une petite fille nommée Modesta, et qui couvre une bonne partie du 20ème siècle. Rebondissements, amours, révolution et guerre…les personnages nous font revivre toute cette période en Italie. Nostalgie, aventure, histoire,….tout un univers à découvrir avec un titre merveilleux « l’art de la joie » qui donne le sens à une vie bien difficile au départ. https://le-tripode.net/livre/goliarda-sapienza/meteore/lart-de-la-joie Goliarda Sapienza écrit avec simplicité et sensibilité. Je continue ma découverte de cette écrivain dans les prochaines semaines avec ses autres...

Lire plus

LE PRIX DU SUCCES

Peut-être le réalisateur de ce film,  Teddy Lussi-Modeste, a-t-il effectivement été inspiré par l »histoire de Jammel Debouze. ce qui n’est pas en soi suffisant pour susciter l’intérêt. Le trio des acteurs Tahar Rahim (Brahim), Roschdy Zem (Mourad) et Maïwen (Linda) fonctionnent à merveille et avec réalisme. Ils portent le film avec brio. Le succès qui isole. Le danger que représente la famille et les proches pour celui qui réussit. La famille terre  nourricière et vampire. La quitter, rompre avec elle  pour exister, pour « être » et « être soi » c’est l’affaire de toute une vie ou presque. Avec son lot de culpabilité liée à cette « rupture ». Un sujet qui peut parler à beaucoup bien au-delà de ce cas exposé par Teddy Lussi-Modeste. Il y a aussi la place du « non-dit » entre les deux frères. La violence remplace les mots. Autant de thèmes assez universels que « Le prix du succès » illustre avec sensibilité et justesse....

Lire plus

REDUIRE LES DEPENSES PUBLIQUES : L’EXEMPLARITE OU RIEN

La réduction des dépense publiques est devenu un objectif collectif incontournable. Annoncé par chaque gouvernement, il n’a jamais fait l’objet de décisions permettant de l’atteindre et surtout d’un véritable projet d’évolution attractif. Il est vrai que dans l’imaginaire collectif, je ne suis pas sûre que chacun se pose la question du coût du service public. Comme si le mot « public » était incompatible avec le mot « coût » !! L’expression « service public » recouvre une nébuleuse à laquelle le contribuable considère qu’il a droit coûte que coûte….sans réfléchir que plus c’est cher et plus cela lui coûte à lui. Il devrait être...

Lire plus

HINKLEY POINT……L’ETAT INQUIET….ENFIN !

Dans un article publié dans ce blog en mai 2016, La France a mal à son nucléaire, à son énergie …! je tentais d’expliquer la dérive dans laquelle se trouve l’industrie du nucléaire en France et l’urgence de ne pas engager le chantier en Angleterre. Force est de constater que les problèmes alors non diagnostiqués avec lucidité et pertinence, n’ont aucune chance de trouver des solutions spontanément. Il est grand temps que l’Etat actionnaire regarde de près la situation des chanteurs des EPR dans lequel EDF/AREVA sont engagées, et mette un point d’arrêt à cette catastrophe financière et industrielle...

Lire plus

Twitter